05 octobre 2020

2ème convention pour les adhérents du réseau de menuiserie GAP Référencement

Fier de réunir notre équipe de menuisiers adhérents

Le réseau GAP Référencement a également réuni ses adhérents pour sa 2ème convention le 8 et 9 septembre dernier. Un véritable moment de plaisir de se retrouver après l’annulation de la date de juin du fait des mesures sanitaires. 2 journées qui avaient pour objectif de présenter les nouveaux adhérents et les nouveaux services avec notamment une plateforme e-commerce, encore une fois, complètement personnalisée. Les achats ont été aussi au cœur du terrain avec l’arrivée de nouveaux fournisseurs premium qui entrevoient le fort potentiel de développement du réseau. Enfin, les différentes actions « business » pour 2021 ont été présentés car là aussi, le réseau ne cache pas ses intentions « Nous construisons notre équipe petit à petit mais nous sommes déjà prêts à gagner ! » conclut Eric Beyne.

 

Les adhérents GAP Référencement présents lors de la 2ème convention

Un positionnement identitaire et communautaire qui séduit 

Avec le recul de ses 12 adhérents, le réseau GAP Référencement commence à bien cerner la demande de ses nouveaux membres. « Au-delà des services traditionnels que peut apporter les réseaux classiques, les négoces de menuiseries qui nous rejoignent sont unanimes sur notre positionnement identitaire. Chez nous, ils gardent leur identité à 100% quelques soient les supports. » explique Eric Beyne, le directeur commercial du réseau.

« C’est notre choix depuis le départ de cette aventure. Nous souhaitions un réseau où notre adhérent se sente comme chez lui, une deuxième famille comme dans le milieu du Rugby qui transpire au travers de notre communication. Par nos outils et actions, nous valorisons l’enseigne de notre adhérent sur sa zone de chalandise pour développer sa notoriété. Le logo de notre réseau est invisible à l’opposé des autres réseaux du marché, nous ne sommes affiliés à aucun industriel, ce qui nous donne une totale liberté d’action. » développe Eric Beyne.

Si les supports sont mutualisés, la communication et le contenu sont aussi personnalisés, ce qui nécessitent beaucoup plus de travail et d’investissement. « Par exemple, notre nouveau catalogue de 212 pages est naturellement à l’effigie de notre adhérent mais il contient également un contenu personnalisé. Nous y avons intégré les photos de sa région (tuile pour le Sud ou ardoise pour le Nord) ou encore les différents services qu’ils proposent. C’est du boulot, certes, mais le résultat est à la hauteur de notre adhérent mais surtout de ses clients qui se reconnaissent dans le discours. » enchérit Florent Ardouin, Maître d’œuvre en communication du réseau GAP Référencement.